Réseaux sociaux

Link to my Facebook Page

Rétablissement de la continuité écologique

Qu’est ce que la continuité écologique ?

Les cours d’eau et annexes hydrauliques du bassin versant de la Canche constituent un écosystème fragile et complexe. L’écosystème aquatique est le résultat d’un équilibre entre un milieu naturel et les espèces animales et végétales qui y vivent. La Canche et ses affluents sont fréquentés par de nombreuses espéces qui ont besoin de se déplacer pour accomplir leur cycle de vie .

La continuité écologique se définit par les libres déplacements amont -aval des espèces et des sédiments. Cette notion fait partie intégrante des enjeux majeurs du SAGE de la Canche.

Les ouvrages hydrauliques peuvent constituer un obstacle à la migration des poissons et au transport sédimentaire.

Depuis mars 2004, les collectivités du bassin versant de la Canche ont délégué au Syndicat Mixte pour la mise en œuvre du SAGE de la Canche, la mission de mettre en œuvre un programme global pour la restauration de la libre circulation des poissons migrateurs, ceci en application de l’article L 432-6 du Code de l’Environnement :

« Dans les cours d’eau ou parties de cours d’eau et canaux dont la liste est fixée par décret, après avis des conseils généraux rendus dans un délai de six mois, tout ouvrage doit comporter des dispositifs assurant la libre circulation des poissons migrateurs.  L’exploitant de l’ouvrage est tenu d’assurer le fonctionnement et l’entretien de ces dispositifs. Les ouvrages existant doivent être mis en conformité, sans indemnité, avec les dispositions du présent article dans un délai de cinq ans à compter de la publication d’une liste d’espèces migratrice par bassin où sous bassin fixé par le ministre de la pêche en eau douce, et le cas échéant par le ministre chargé de la mer. »

Cette mission menée en parallèle de l’élaboration du Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux de la Canche permet une mise en cohérence globale de l’action appréhendant à la fois l’aménagement nécessaire des ouvrages et la restauration des potentialités de reproduction par l’amélioration des habitats piscicoles.

Cours d’eau concernés :   

  • Canche et Ternoise : Cours d’eau classés par décret en février 1921 au régime des échelles à poissons. Arrêté ministériel fixant la liste des espèces migratrices janvier 1986 modifié en avril 1995.
  •  Course, Baillons, Bras de Brônne, Créquoise, Enbryenne, Planquette : Cours d’eau classés par décret en avril 1995. Arrêté ministériel fixant la liste des espèces migratrices avril 1997.

 

 

Un programme d’aménagement ambitieux enclenché depuis 2003 :   

151 ouvrages hydrauliques sont répertoriés sur les cours d’eau du bassin versant de la Canche dont 118 sur rivières classées et 33 sur les non- classées. Sur les 118 ouvrages tenus aux dispositions de l’Article L.432.6 du code de l’environnement 56 sont franchissables et 62 encore jugés infranchissables.

L’élan donné par le Syndicat Mixte a débuté en 2004 avec l’opportunité de réaliser de simples ouvertures ou des travaux simples sur de petits ouvrages notamment sur les affluents Course, Baillons, Créquoise ou Embrienne.

Un aménagement plus conséquent a eu lieu en 2008 et 2009 sur la rivière Ternoise. Les ouvrages de Teneur (démantèlement du barrage et passe à poissons sur seuil résiduel), de Monchy Cayeux (passe à poissons sur barrage fermé), de Wavrans sur Ternoise (ouverture totale des vannes et dispositif de franchissement) et d’Hernicourt (démantèlement du barrage et passe à poissons sur seuil résiduel) sont désormais franchissables. Au delà de ces travaux rétablissant la libre circulation des poissons migrateurs, le Syndicat Mixte a saisi toujours toutes les opportunités afin de rétablir également le transit sédimentaire.

Depuis le 28 juillet 2010, les travaux ont débuté sur l’emblématique barrage communal d’Auchy les Hesdin. Cet ouvrage est le plus important sur le bassin versant (hauteur de chute 4 mètres 20) et particulier du fait de sa localisation (centre ville). Une passe à poissons de type ralentisseurs (pour les salmonidés) et une passe à anguilles sont en cours d’implantation. Cet aménagement sera couplé à un compteur à poissons, ainsi tous les poissons transitant dans les passes seront comptés et déterminés. Ce système de visionnage et de comptage (canadien, système ICHTYOS) sera le premier implanté en Europe. La fin des travaux est prévue pour fin Octobre.

Et demain ?   

De nombreux projets sont en cours. Parmi ceux ci on peut citer, en 2011, l’aménagement du barrage du tour des chaussées à Hesdin (passe à poissons, Canche), Beaurainville sur la Créquoise (passe à poissons et station de comptage et visionnage), l’ouverture totale du barrage de Grigny ou encore la création d’un bras de contournement à Blingel.

Des questions?

Hervé Régniez 03 21 06 77 04 ou herve.regniez@symcea.fr