Suivez nous sur Facebook

Link to my Facebook Page

Le Symcéa déménage à la Maison du Bois à Auchy-les-Hesdin

La Maison du bois à Auchy-les-Hesdin

A partir du 14 janvier 2021, Le Symcéa s’installe à la Maison du Bois à Auchy-les-Hesdin. L’opportunité a été saisie pour réunir l’équipe sur un site unique. Pendant la durée du déménagement (semaine du 11 au 15 janvier 2021), vous risquez de rencontrer des difficultés pour joindre les membres de l’équipe et nous nous en excusons par avance. Soyez certains que l’équipe met tout en œuvre pour raccourcir ce délai. Passée cette transition, nous serons très heureux de vous accueillir dans nos nouveaux locaux : 34 Route d’Hesdin 62770 Auchy-les-Hesdin.

En cas d’urgence vous pouvez contacter la Directrice, Valérie Chérigié au 06.08.17.95.00

Meilleurs vœux pour 2021

Bonnes fêtes

Installation du Conseil Syndical - 23 septembre 2020

De gauche à droite : Francis Petit, Yves Gille, Philippe Fourcroy, Marcel Leclercq

Jeudi 23 septembre 2020, à la salle des fêtes de Le Parcq s’est déroulée la séance d’installation du Conseil Syndical du Symcéa. En présence de Monsieur le Sous-préfet de l’arrondissement de Montreuil-sur-Mer, le doyen, Richard Skowron a présidé la séance et invité les membres du Symcéa à procéder à l’élection du Président, des Vice-présidents, du bureau, de la commission d’appel d’offres, des représentants du Symcéa aux Commissions Locales de l’Eau de la Canche et de l’Authie.

Les résultats des scrutins sont les suivants :

Président : Yves Gille, Maire de Brimeux, délégué de 7 Vallées Comm

A la suite de l’élection du Président, le nombre de vice-présidents a été fixé à 3.

1er Vice-président, Maîtrise des eaux de ruissellement et gestion des ouvrages d’hydraulique douce : Philippe Fourcroy, Maire d’Attin, délégué de la CA2BM

2ième Vice-président, Entretien et restauration des milieux aquatiques, Marcel Leclercq, Adjoint au maire de Ligny-sur-Canche, délégué de Ternois Com

3ième Vice-président, Finances et ressources humaines, Francis Petit, Maire de Grouches-Luchuel, délégué de Territoire Nord Picardie

Pour consulter la composition du bureau, de la commission d’appels d’offres et les représentants aux CLE

Atlas du Syndicat Mixte Canche et Authie

Rapport d’activité 2019 du Symcéa

Rapport d'activités 2019 du Symcéa

Rapport d’activité 2019 du Symcéa

Meilleurs vœux 2020

PAPI Canche : 14 repères de crue posés

Qu’est-ce qu’un repère de crue ?

Un repère est une marque sur un édifice public ou privé (mur, bâtiment, pile de pont, barrage, …) matérialisant le niveau ainsi que la date des crues historiques d’un cours d’eau ou de débordements par ruissellements.

A quoi sert un repère de crue ?

  • sensibiliser, entretenir et transmettre une mémoire collective des crues d’un cours d’eau
  • renforcer la conscience du risque
  • affiner le savoir et l’expertise des crues historiques

Dans le cadre du PAPI d’intention de la Canche, le Symcéa a procéder à un inventaire des marques d’inondation par débordement ou ruissellement auprès des communes. Ce recensement a permis de poser 14 repères de crue sur l’ensemble du bassin versant de la Canche. Le Symcéa a fait appel à un cabinet de géomètres expert pour effectuer des levés topographique pour avoir la côte altimétrique de chaque repère.

Vous pouvez retrouver tous ces nouveaux repères de crue et les anciens sur la base de données nationale des repères de crue : https://www.reperesdecrues.developpement-durable.gouv.fr/

Une nouvelle campagne d’installation de repère de crue est prévue, si vous connaissez d’anciennes traces d’inondation, vous pouvez nous contacter

Rapport d'activité 2018 du Symcéa

Rapport d’activité 2018 du Symcéa

Zéro pesticide, c'est 1 000 fois mieux pour ma santé et la planète !

Particuliers, jardiniers amateurs,

Pour protéger votre santé et l’environnement, la réglementation concernant l’utilisation des pesticides* évolue.
Depuis le 1er janvier 2019, vous ne pouvez plus acheter, utiliser et stocker des pesticides chimiques* pour jardiner ou désherber. Cette interdiction, issue de la loi Labbé, concerne aussi les collectivités qui n’ont plus le droit depuis le 1er janvier 2017 d’utiliser les pesticides chimiques* sur les espaces verts, les forêts, les voiries ou les promenades accessibles ou ouverts au public.

Des solutions alternatives existent !

Un JARDIN NATUREL et équilibré est un jardin plus résistant.
Vous pouvez par exemple :
• planter des plantes locales, au bon endroit selon l’exposition et la nature du sol,
• cultiver à proximité les unes des autres des plantes qui s’apportent des bénéfices mutuels,
• utiliser les plantes et les animaux auxiliaires pour lutter contre les maladies et les ravageurs,
• favoriser la biodiversité, alterner les cultures, adopter le paillage
pour protéger vos végétaux des bioagresseurs.
Les alternatives non-chimiques et les produits de biocontrôle sont des solutions efficaces pour prévenir et si besoin traiter. Vous pouvez utiliser des produits de biocontrôle adaptés, au bon moment selon le stade de développement du bioagresseur et les conditions climatiques.

Plus d’info sur : www.jardiner-autrement.fr

*Les pesticides chimiques, aussi appelés produits phytopharmaceutiques, servent à protéger les plantes. Il s’agit des herbicides, fongicides, insecticides, acaricides, anti-limaces…
Les pesticides de biocontrôle, à faible risque ou utilisables en agriculture biologique restent autorisés.