Concours de création artistique

A vos marques, prêt …..

afficheC’est parti, le 3ème  Concours de création artistique du Contrat de Baie est lancé.  Le Symcéa vous invite à partager votre sensibilité sur les relations entre les cours d’eau et l’estuaire.

« Entre terre et mer, coule ma rivière » est le thème qui vous est proposé cette année. Participez et tentez de gagner l’édition de votre création en carte postale !

Amusez-vous toutes les techniques plastiques sont acceptées (voir règlement : Règlement et infos). Nous attendons vos œuvres , jusqu’au 16 mai.

Cette année nous avons la chance d’avoir Monsieur Jacques Dourlent, célèbre peintre de la Caloterie, comme président de notre Jury. La remise des prix s’effectuera le 8 juin 2014, à l’occasion de la Journée Mondiale de l’Océan, les œuvres récompensées seront exposées à cette occasion.

Alors à vos crayons, pinceaux, appareils photo… et envoyez nous vos créations à l’adresse suivante :

Symcéa

Concours « Entre terre et mer, coule ma rivière »

19, place d’Armes

62140 HESDIN

Restauration écologique de la Canche et ses petits affluents : enquête publique

009_Dans le cadre de la compétence « Entretien et restauration écologique de la Canche et de ses affluents », le Symcéa a réalisé des plans de gestion quinquennaux d’entretien et de restauration. Ces plans de gestion qui fixent les travaux à réaliser pour une période de 5 ans, sont soumis à enquêtes publiques à la suite desquelles les travaux programmés seront déclarés d’intérêt général par arrêté préfectoral.

L’objectif est de retrouver, à partir de travaux simples, un fonctionnement naturel pour nos rivières.

Profitez des enquêtes publiques pour donner votre avis !

Les permanences sont les suivantes :

  • Planquette, Créquoise, Embryenne, et Bras de Bronne : 31 mars au 2 mai 2014

Communes

Dates des permanences

Horaires

LOISON-SUR-CREQUOISE

Lundi 31 mars 2014

09h à 12h

CAVRON-SAINT-MARTIN

Jeudi 3 avril 2014

14h à 17h

HESMOND

Vendredi 4 avril 2014

14h à 17h

AIX-EN-ISSART

Mardi 8 avril 2014

09h à 12h

LOISON-SUR-CREQUOISE

Samedi 12 avril 2014

09h à 12h

HESMOND

Lundi 14 avril 2014

14h à 17h

CAVRON-SAINT-MARTIN

Mercredi 16 avril 2014

14h à 17h

AIX-EN-ISSART

Vendredi 18 avril 2014

14h à 17h

CAVRON-SAINT-MARTIN

Mercredi 23 avril 2014

09h à 12h

AIX-EN-ISSART

Mercredi 23 avril 2014

14h à 17h

HESMOND

Mardi 29 avril 2014

09h à 12h

LOISON-SUR-CREQUOISE

Vendredi 2 mai 2014

14h à 17h

 

Rapport d'activités 2013 du Symcéa : un an d'actions pour l'eau et les milieux aquatiques

rap_2013A l’occasion du conseil syndical du 24 février 2014, le Symcéa a édité, comme chaque année, son rapport d’activités que vous pouvez télécharger grâce au lien suivant : Rapport d’activité 2013

Bonne lecture !

Les actions du Symcéa présentées dans Vue sur mer d'Opal'Tv

Get the Flash Player to see this content.

Les actions du Symcéa sur les bassins de la Dordonne et de l'Huitrepin

Le Symcéa et ses services assurent l’entretien léger et la restauration des rivières. Il accompagne les communautés de communes dans leurs actions relatives à la maîtrise des ruissellements et l’érosion des sols.

Voir la présentation du 17 octobre relative à l’avancement des programmes

Reportage Opal'TV - Pêche électrique sur les Baillons, affluent de la Course

Get the Flash Player to see this content.

Réunion d'information "Entretien et restauration écologique" Course - 8 octobre 2013 - Enquin-sur-Baillons

reunion_course

Mardi 8 octobre, l’équipe du Symcéa a invité les élus et les riverains de la Course (et de ses affluents) pour leur présenter l’entretien et la restauration des rivières.

Si la restauration permet de retrouver les fonctions écologiques des cours d’eau, l’entretien des cours d’eau participe au maintien de ces fonctions essentielles. Avec du matériel léger, l’équipe intervient en suivant des plans de gestion et dans le respect des équilibres écologiques. Surveillance réseau, contact avec les riverains, gestion de la ripisylve, retrait des embâcles, protection de berge en technique végétale, lutte contre les espèces invasives, sont les principales activités réalisées sur les cours d’eau du territoire de compétence du Symcéa.

L’objectif est donc de maintenir ou de retrouver des rivières avec un fonctionnement naturel. La Course est une des plus belle rivière de notre région est fait l’objet d’une attention particulière. Valérie Chérigié, directrice du Symcéa et Nicolas Mariette, encadrant d’équipes ont accueilli une quinzaine de participants. Emilie Delattre, animatrice bassin versant a présenté les enjeux liés à l’érosion des sols sur ce sous bassin et les travaux qui sont prévus pour maîtriser durablement ces phénomènes. Hervé Régniez, technicien milieu aquatique, en charge du dossier de la continuité écologique au Symcéa a expliqué les aménagements qui vont être réalisés sur les barrages d’Enquin-sur-Baillons et de Beussent pour permettre aux poissons migrateurs (saumon, truite de mer, anguille, …) de franchir ses ouvrages. A partir de visites de sites, Nicolas Mariette a montrer les réalisations effectuées dans le cadre de la compétence entretien et restauration ainsi que les méthodes de travail des équipes.

Ces rencontres permettent des échanges constructifs entre les élus des communautés de communes, des communes et des riverains et de recueillir les attentes de ces derniers.

Réunion d'information ''Projet PAPI Canche'' - 30 mai 2013 Montreuil-sur-Mer

Bréxent Enocq 17 12 2012 (17)

L’épisode de crue de cet hiver a de nouveau touché le bassin versant de la Canche et notamment la basse vallée de la Canche et ses affluents Course, Dordonne et Huitrepin. Des interventions et travaux prioritaires sont en cours de définition par les communautés de communes qui détiennent la compétence relative à la prévention du risque d’inondation. Ces démarches sont accompagnées et complétées par le Symcéa, notamment dans le cadre de sa mission d’animation pour la prévention des risques de ruissellement et d’érosion des sols.

La complexité des phénomènes et la volonté d’enclencher une réelle réflexion approfondie pour améliorer la prévention, réduire la vulnérabilité du territoire et programmer les travaux nécessaires pour une gestion durable de ces risques, peuvent constituer les bases d’un Programme d’Actions de Prévention des Inondations (PAPI).

Télécharger les présentations                                       Télécharger la note de présentation

Le contrat de baie entre dans une nouvelle phase

La phase d’élaboration du contrat de baie, entamée depuis Octobre 2010 prend fin. En effet après la mise en place du comité de baie, le 6 mars 2013, c’est une nouvelle étape qui a été franchie, lors de la réunion du 18 avril 2013.

En présence de M. Jean-Jacques Mouline, sous-préfet de l’arrondissement de Montreuil-sur-mer et de M Daniel Fasquelle, député maire du Touquet ainsi que M Sauvage, président du comité de Baie, le comité de baie a délibéré en faveur de la validation du dossier définitif du contrat de Baie. Ce dossier devra par la suite être validé par la Commission permanente pour les milieux naturels et la planification du comité de bassin Artois-Picardie (7 juin 20013), puis par le comité de bassin lui-même (5 juillet 2013).

Le comité de Baie a également procédé à la nomination des présidents des commissions thématiques. Les commissions thématiques, sont des groupes de travail et de réflexions, composé d’experts scientifiques et techniques, assistant le comité de baie dans sa tâche. Le comité de Baie comporte cinq commissions thématiques :
• La commission « qualité de l’eau »
• La commission « risques inondations »
• La commission « milieux naturels »
• La commission « fonctionnement hydrosédimentaire »
• La commission « communication, sensibilisation, formation »

Vous pouvez télécharger le compte rendu de la réunion, avec le lien suivant : Compte rendu réunion comité de Baie, 18 Avril 2013

Le comité de baie de Canche installé

Le comité de baie de Canche installé : la première étape pour la mise en œuvre du contrat de baie

 Le 6 mars 2013, M. Jean-Jacques Mouline, Sous-préfet de l’arrondissement de Montreuil-sur-Mer et M. Daniel Fasquelle, Député Maire du Touquet-Paris-Plage ainsi que M. Roger Pruvost, Président de la Commission Locale de l’Eau ont installé le comité de baie de Canche. Pendant les 5 années de mise en œuvre du contrat de baie de Canche, il devra  assurer le pilotage du premier et seul contrat de baie actuellement en cours dans la région du Nord Pas-de-Calais. M. Michel Sauvage, maire de Cormont, et Président de la « Commission Littoral » depuis 2009 a été élu à l’unanimité, Président du comité de baie de Canche.

Site naturel et urbanisé particulier, concernant des enjeux économiques importants, la baie de Canche et ses usages sont toutefois menacés. L’ensablement de l’estuaire de la Canche, la dégradation de la qualité des eaux de baignade et des milieux naturels aquatiques et les risques d’inondation ont alerté les élus et usagers du territoire. Ceux-ci ont décidé de se mobiliser pour la préservation de la baie, à travers l’outil « contrat de baie ».

De juillet 2013 à juillet 2018, la mise en œuvre des actions permettra, l’amélioration de la gestion de l’eau sur son périmètre à travers 4 objectifs :

  • Enjeu 1 : Pour améliorer la qualité de l’eau afin de garantir les usages ;
  • Enjeu 2 : Pour prévenir les risques et favoriser une gestion cohérente de l’estuaire et de la basse vallée ;
  • Enjeu 3 : Pour préserver, gérer et reconquérir les milieux naturels et aquatiques, afin d’atteindre le bon état écologique des masses d’eau ;
  • Enjeu 4 : Pour améliorer la sensibilisation et la communication à destination  de tous les usagers et de tous les publics.

Vous pouvez télécharger les documents relatifs à cette séance :

Le compte rendu de la réunion

L’Arrêté Préfectoral fixant la composition du comité de baie de Canche

Le règlement intérieur du comité de baie de Canche

Le contrat de baie de Canche : un outil construit dans la concertation

Depuis octobre 2010, le contrat de baie de Canche, dans sa phase d’élaboration a permis de réunir l’ensemble des acteurs concernés autour de la préservation de la baie de Canche. Les nombreuses réunions de groupes de travail ont permis de construire un programme d’actions ayant pour objet de marier les enjeux économiques, touristiques et écologique, afin de préserver la baie de Canche.

A partir du 6 mars 2013, ce dialogue continuera de manière formelle, afin de mettre en œuvre les actions. La répartition des 52 membres du comité de baie entre le collège des collectivités territoriales, le collège des usagers et le collège des représentants de l’Etat permettra à l’ensemble des acteurs concernés de s’exprimer sur les enjeux du contrat.

Un outil opérationnel pour améliorer la gestion de l’eau

50 actions constitueront le contrat de baie de Canche pour un montant prévisionnel de 23 millions d’euros.  De 2013 à 2018, les maîtres d’ouvrages, financeurs, les membres du comité de baie et le Symcéa (structure porteuse du projet), vont travailler ensemble pour mettre en œuvre le programme d’actions. Une vingtaine de maîtres d’ouvrages s’investiront dans sa mise en œuvre.

Pour répondre aux objectifs du contrat de baie, 7 volets d’actions sont proposés :

- Volet A : L’assainissement des eaux usées et la gestion des eaux pluviales. Ce volet d’actions  a pour principal objectif, l’amélioration de la qualité des eaux de baignades. Il permettra l’extension des réseaux d’assainissement collectifs des ouvrages épuratoire du SIVOM de la Région d’Etaples et de la Communauté de Communes du Montreuillois. Il est également prévu la réalisation d’une station d’épuration à Hucqueliers. De nombreuses actions concernant la réhabilitation des installations d’assainissement non collectif et la gestion des eaux pluviales sont prévues.

- Volet B : Les pollutions chimiques, physico-chimiques, phytosanitaires, dangereuses, émergentes, accidentelles. Ce volet d’actions permettra de travailler pour l’amélioration de la qualité de l’eau avec les agriculteurs, les bases nautiques, le port départemental d’Etaples-sur-Mer et les universitaires.

- Volet C : Les risques inondations. Ce prévoit l’amélioration de la connaissance du fonctionnement hydraulique de la basse vallée de la Canche, afin d’élaborer une stratégie d’actions globale et cohérente pour la prévention des risques.

- Volet D : Le fonctionnement hydrosédimentaire de l’estuaire de la Canche. L’ensablement affecte l’environnement et l’activité économique de l’estuaire. Le volet D prévoir une étude afin de connaître précisément son fonctionnement. Cette étude est une base essentielle pour orienter et aider les communes et l’ensemble des acteurs et usagers de la baie à mieux préserver cet espace et les usages.

- Volet E : Milieux aquatiques, zones humides alluviales, littorales, dunaires, estuariennes.  Ce volet, permettra de compléter la connaissance et la préservation des milieux naturels aquatiques. Il a aussi pour objectif de mettre en place une gestion respectueuse de la laisse de mer.

- Volet F : Communication – sensibilisation – formation. Le volet F permettra  de communiquer, sensibiliser et former  les élus, techniciens, scolaires, usagers et le grand public aux enjeux du contrat de baie de Canche.

- Volet G : Animation et suivi du contrat de baie. L’animation est une composante primordiale du contrat de baie. Elle permettra d’accompagner les maîtres d’ouvrages dans la réalisation des actions, de réaliser un suivi et une évaluation fine des actions et de l’état de l’eau et des milieux aquatiques, et de coordonner la mise en œuvre du contrat de baie avec les autres programmes.