Réseaux sociaux

Link to my Facebook Page

PAPI/PPRi de la Canche : des commissions géographiques pour présenter le diagnostic

Dans le cadre de la démarche conjointe pour l’élaboration du Programmme d’Actions et de Prévention des Inondations (PAPI) et pour la révision du Plan de Prévention des Risques   Inondation (PPRI) de la vallée de la Canche, le diagnostic territorial du PAPI est aujourd’hui finalisé et les deux procédures vont maintenant se poursuivent l’une par la définition de la stratégie du PAPI l’autre par la détermination fine des enjeux PPR.

Cette étape est importante pour ces projets et donc pour les acteurs du bassin versant de la Canche, c’est pourquoi nous souhaitons vous informer des résultats du diagnostic PAPI et de la poursuite du travail sur le PPR dans le cadre de 3 réunions qui se dérouleront le :

 

Commission géographique Haute Canche – Ternoise :

Le lundi 12 février 2018 à 18 h 30 à Croisette, salle des fêtes, 2 rue de Frévent

Moyenne Canche – Planquette – Créquoise – Bras de Brosnne :

Le mardi 13 février 2018 à 18 h 30 à Beaurainville, salle de réunion à la pépinière d’entreprise,  54 ZA du fond de Liane, route de Campagne

Basse Canche – Course – Dordonne – Huitrepin

Le jeudi 1er mars 2018 à 9 h 30 à Montreuil-sur-Mer, salle Gambetta, Hôtel de ville, Place Gambetta

 

Pour vous inscrire aux commissions géographiques

2018, très bonne année !!!

Une goutte de trop : un projet pédagogique sur la thématique des risques naturels

Dans le cadre de la mise en œuvre du PAPI d’intention de la Canche, le Symcéa propose un projet pédagogique sur la thématique des risques naturels aux écoles primaires (CM1/CM2) de son territoire. Pour l’année 2017-2018, 4 écoles participent à ce projet :

S’inscrivant pendant l’année scolaire (de décembre à juin), les élèves de chaque classe vont profiter de 5 animations pédagogiques pour aborder les différents risques naturels du bassin versant de la Canche, la mémoire du risque avec l’étude des évènements passés et les bon gestes face aux risques. Ces animations sont assurées par le CPIE Val d’Authie.

Début juin prochain, les 4 classes se retrouveront pour partager et échanger, autour de leur production (poster, maquette, présentation, …), leur proposition pour « mieux vivre » avec les risques naturels.

Restauration hydromorphologique : Aménagement du barrage d'Aubin-Saint-Vaast

Dans le cadre de la mise en œuvre du Plan de Gestion d’entretien et de restauration du fleuve Canche, le Symcéa a été mandaté (délégation de maîtrise d’œuvre et de maîtrise d’ouvrage par convention) par les propriétaires du barrage d’Aubin-Saint-Vaast pour l’arasement de leur ouvrage.

Les objectifs de ces travaux sont :

  • Améliorer la continuité écologique
  • Lutter contre les inondations en évitant la formation d’embâcles
  • Faciliter le passage des canoës-kayaks
  • Assurer la sécurité des agents du Symcéa lors des opérations d’entretien
  • Maintenir et consolider la passerelle

Pour ce faire, 7 montants des vannages ont été supprimés et la passerelle a été renforcée.

Ces opérations, pour un coût total de 8 800 €, font l’objet d’un soutien financier de l’Agence de l’Eau Artois-Picardie (80%) et du Conseil Régional des Hauts-de-France (20%)

Travaux de rétablissement de la continuité écologique sur les barrages d'Anvin

Les cours d’eau et annexes hydrauliques du bassin versant de la Canche constituent un écosystème fragile et complexe. L’écosystème aquatique est le résultat d’un équilibre entre un milieu naturel et les espèces animales et végétales qui y vivent. La Canche et ses affluents sont fréquentés par de nombreuses espèces qui ont besoin de se déplacer pour accomplir leur cycle de vie.  La continuité écologique se définit par les libres déplacements amont-aval des espèces et des sédiments. Cette notion fait partie intégrante des enjeux majeurs du SAGE de la Canche.   Les ouvrages hydrauliques peuvent constituer un obstacle à la migration des poissons et au transport sédimentaire.  Depuis mars 2004, les collectivités du bassin versant de la Canche ont délégué au Syndicat Mixte Canche et Affluents (Symcéa), la mission de mettre en œuvre un programme global pour la restauration de la continuité écologique, ceci en application de l’article L 214-17 du Code de l’Environnement. Depuis, ce sont près de 100 km de zones de reproduction (ou de sections de cours d’eau) qui ont été rendus accessibles aux différentes espèces piscicoles.

La Ternoise est l’un des fleurons du bassin hydrographique Artois Picardie, ce cours d’eau a d’ores et déjà été restaurés à plus de 80%. Ces travaux ont concernés les barrages mais aussi l’hydromorphologie du cours d’eau. Il convient également d’ajouter les programmes liés à l’assainissement ou à la lutte contre l’érosion et le ruissellement des terres agricoles. L’ensemble de ces actions a pour conséquence une meilleure qualité de la rivière (physico-chimique, biologique et hydromorphologique) comme l’indique une population de truite fario de plus en plus conséquente. Le Fédération Départementale de Pêche et de Protection du Milieu Aquatique du Pas-de-Calais, La Gaule Populaire (AAPPMA) ainsi que les offices de tourisme mettent régulièrement en avant cette richesse environnementale. Ainsi est né “Pêche en Ternoise” qui est considéré comme l’atout principal du tourisme local.

Pour chaque barrage, il existe une solution technique issue des exigences de la loi mais aussi du souhait des propriétaires. Pour les ouvrages hydrauliques d’Anvin, la solution technique retenue est la mise en œuvre d’un pré barrage et d’une passe à poisson en enrochement. Cette solution permet le mise en conformité avec les exigences de la loi mais aussi de pérenniser le patrimoine bâti. Les travaux ont débuté par le barrage d’Anvin aval, ceux du barrage amont auront lieu en 2018.

Cette action (sur les 2 ouvrages), d’un montant total (études, maitrise d’œuvre et travaux) de 467 104 € TTC est financée par l’Agence de l’eau Artois Picardie (243 932 € correspondant à 52.22% du montant total de l’opération), par les fonds européens FEDER (216 252 € correspondant à 46.30% du montant total de l’opération) et par les propriétaires  (6 920 € correspondant à 1.48% du montant total de l’opération).

Le maître d’ouvrage est le Symcéa basé à Hesdin, le maître d’œuvre est le bureau d’étude VALETUDE basé à Valenciennes et l’entreprise est PATOUX SAS basée à Richebourg.

Il est précisé, également, que le barrage de Rollancourt sera aménagé dans les jours à venir.

Le principal et dernier obstacle sur la Ternoise est le barrage d’Hernicourt qui sera aménagé prochainement.

La supposée utopie de la reproduction des saumons atlantique ou des truites de mer à Saint-Pol-sur-Ternoise est en passe de devenir une réalité.

PAPI/PPRi de la Canche : validation des aléas

Retrouvez les atlas des aléas validés et le bilan de la concertation conduite en mai et juin 2017,  des commissions géographiques jusqu’au comité de pilotage, à la rubrique PAPI Canche sous l’onglet Commissions géographiques

2016 : le jeu de cartes du Symcéa

A l’occasion de la cérémonie des vœux, le bilan d’activité du Symcéa de l’année 2016 a été présenté à partir de cartes.

Pour consulter la présentation : 2016 : le jeu de cartes du Symcéa

Bonne année 2017

Comité de pilotage PAPI Canche - 15 décembre 2016

papi_delacanche_logoLe prochain comité de pilotage du Programme d’Actions de Prévention des Inondations de la Canche se déroulera le :

jeudi 15 décembre à 14 h 30 en Sous Préfecture de Montreuil sur Mer

 

L’ordre du jour sera le suivant :

   – Etat d’avancement du PAPI;

   – Extension de l’étude aux risques de submersion marine dans l’estuaire de la Canche

 

 

Restauration hydromorphologique de la Canche et de ses affluents

Restauration hydromorphologiqueSi l’entretien écologique des rivières permet de maintenir les fonctions naturelles des cours d’eau, la restauration hydromorphologique vise à rétablir un fonctionnement naturel du fleuve et de ses affluents en mettant en œuvre des travaux simples. Abattage des essences d’arbres inadaptées aux berges, protection du cours d’eau par une clôture, plantation de ripisylve, reconstitution de frayères, démantèlement de petits seuils sont autant d’actions qui sont consignées dans les plans de gestions pluriannuels de gestion écologique des rivières du bassin versant de la Canche. A partir de ces documents, le Symcéa propose aux propriétaires riverains concernés la réalisation des opérations de restauration hydromorphologique.

Pour présenter toutes ces opérations de restauration hydromorphologique des cours d’eau, le Symcéa a édité une fiche synthétique : Fiche de présentation de la restauration hydromorphologique