Réseaux sociaux

Link to my Facebook Page

Restauration hydromorphologique : Aménagement du barrage d'Aubin-Saint-Vaast

Dans le cadre de la mise en œuvre du Plan de Gestion d’entretien et de restauration du fleuve Canche, le Symcéa a été mandaté (délégation de maîtrise d’œuvre et de maîtrise d’ouvrage par convention) par les propriétaires du barrage d’Aubin-Saint-Vaast pour l’arasement de leur ouvrage.

Les objectifs de ces travaux sont :

  • Améliorer la continuité écologique
  • Lutter contre les inondations en évitant la formation d’embâcles
  • Faciliter le passage des canoës-kayaks
  • Assurer la sécurité des agents du Symcéa lors des opérations d’entretien
  • Maintenir et consolider la passerelle

Pour ce faire, 7 montants des vannages ont été supprimés et la passerelle a été renforcée.

Ces opérations, pour un coût total de 8 800 €, font l’objet d’un soutien financier de l’Agence de l’Eau Artois-Picardie (80%) et du Conseil Régional des Hauts-de-France (20%)

Travaux de rétablissement de la continuité écologique sur les barrages d'Anvin

Les cours d’eau et annexes hydrauliques du bassin versant de la Canche constituent un écosystème fragile et complexe. L’écosystème aquatique est le résultat d’un équilibre entre un milieu naturel et les espèces animales et végétales qui y vivent. La Canche et ses affluents sont fréquentés par de nombreuses espèces qui ont besoin de se déplacer pour accomplir leur cycle de vie.  La continuité écologique se définit par les libres déplacements amont-aval des espèces et des sédiments. Cette notion fait partie intégrante des enjeux majeurs du SAGE de la Canche.   Les ouvrages hydrauliques peuvent constituer un obstacle à la migration des poissons et au transport sédimentaire.  Depuis mars 2004, les collectivités du bassin versant de la Canche ont délégué au Syndicat Mixte Canche et Affluents (Symcéa), la mission de mettre en œuvre un programme global pour la restauration de la continuité écologique, ceci en application de l’article L 214-17 du Code de l’Environnement. Depuis, ce sont près de 100 km de zones de reproduction (ou de sections de cours d’eau) qui ont été rendus accessibles aux différentes espèces piscicoles.

La Ternoise est l’un des fleurons du bassin hydrographique Artois Picardie, ce cours d’eau a d’ores et déjà été restaurés à plus de 80%. Ces travaux ont concernés les barrages mais aussi l’hydromorphologie du cours d’eau. Il convient également d’ajouter les programmes liés à l’assainissement ou à la lutte contre l’érosion et le ruissellement des terres agricoles. L’ensemble de ces actions a pour conséquence une meilleure qualité de la rivière (physico-chimique, biologique et hydromorphologique) comme l’indique une population de truite fario de plus en plus conséquente. Le Fédération Départementale de Pêche et de Protection du Milieu Aquatique du Pas-de-Calais, La Gaule Populaire (AAPPMA) ainsi que les offices de tourisme mettent régulièrement en avant cette richesse environnementale. Ainsi est né “Pêche en Ternoise” qui est considéré comme l’atout principal du tourisme local.

Pour chaque barrage, il existe une solution technique issue des exigences de la loi mais aussi du souhait des propriétaires. Pour les ouvrages hydrauliques d’Anvin, la solution technique retenue est la mise en œuvre d’un pré barrage et d’une passe à poisson en enrochement. Cette solution permet le mise en conformité avec les exigences de la loi mais aussi de pérenniser le patrimoine bâti. Les travaux ont débuté par le barrage d’Anvin aval, ceux du barrage amont auront lieu en 2018.

Cette action (sur les 2 ouvrages), d’un montant total (études, maitrise d’œuvre et travaux) de 467 104 € TTC est financée par l’Agence de l’eau Artois Picardie (243 932 € correspondant à 52.22% du montant total de l’opération), par les fonds européens FEDER (216 252 € correspondant à 46.30% du montant total de l’opération) et par les propriétaires  (6 920 € correspondant à 1.48% du montant total de l’opération).

Le maître d’ouvrage est le Symcéa basé à Hesdin, le maître d’œuvre est le bureau d’étude VALETUDE basé à Valenciennes et l’entreprise est PATOUX SAS basée à Richebourg.

Il est précisé, également, que le barrage de Rollancourt sera aménagé dans les jours à venir.

Le principal et dernier obstacle sur la Ternoise est le barrage d’Hernicourt qui sera aménagé prochainement.

La supposée utopie de la reproduction des saumons atlantique ou des truites de mer à Saint-Pol-sur-Ternoise est en passe de devenir une réalité.

PAPI/PPRi de la Canche : validation des aléas

Retrouvez les atlas des aléas validés et le bilan de la concertation conduite en mai et juin 2017,  des commissions géographiques jusqu’au comité de pilotage, à la rubrique PAPI Canche sous l’onglet Commissions géographiques

2016 : le jeu de cartes du Symcéa

A l’occasion de la cérémonie des vœux, le bilan d’activité du Symcéa de l’année 2016 a été présenté à partir de cartes.

Pour consulter la présentation : 2016 : le jeu de cartes du Symcéa

Bonne année 2017

Comité de pilotage PAPI Canche - 15 décembre 2016

papi_delacanche_logoLe prochain comité de pilotage du Programme d’Actions de Prévention des Inondations de la Canche se déroulera le :

jeudi 15 décembre à 14 h 30 en Sous Préfecture de Montreuil sur Mer

 

L’ordre du jour sera le suivant :

   – Etat d’avancement du PAPI;

   – Extension de l’étude aux risques de submersion marine dans l’estuaire de la Canche

 

 

Restauration hydromorphologique de la Canche et de ses affluents

Restauration hydromorphologiqueSi l’entretien écologique des rivières permet de maintenir les fonctions naturelles des cours d’eau, la restauration hydromorphologique vise à rétablir un fonctionnement naturel du fleuve et de ses affluents en mettant en œuvre des travaux simples. Abattage des essences d’arbres inadaptées aux berges, protection du cours d’eau par une clôture, plantation de ripisylve, reconstitution de frayères, démantèlement de petits seuils sont autant d’actions qui sont consignées dans les plans de gestions pluriannuels de gestion écologique des rivières du bassin versant de la Canche. A partir de ces documents, le Symcéa propose aux propriétaires riverains concernés la réalisation des opérations de restauration hydromorphologique.

Pour présenter toutes ces opérations de restauration hydromorphologique des cours d’eau, le Symcéa a édité une fiche synthétique : Fiche de présentation de la restauration hydromorphologique

Fréquentation du bassin versant de la Canche par les poissons migrateurs

Tacon échantillonné sur la Ternoise en 2016Sur la Ternoise à Auchy-lès-Hesdin, des remontées régulières sont toujours observées.
Le nombre de Grands Salmonidés comptabilisé en 2016 est pour le moment supérieur à 2014 à la même date ( + 33 GS) et légèrement inférieur à 2015 ( – 10 GS).
http://www.peche62.fr/station-de-videocomptage-a-auchy-les-hesdin/

<<  Tacon échantillonné sur la Ternoise en 2016

– Les Indices d’Abondance des juvéniles de Grands Salmonidés ont aussi eu lieu fin août sur la Canche et l’Authie.
L’objectif est de vérifier l’efficacité de la reproduction des truites de mer et de mettre en avant la présence de frayères à saumons.
4 frayères de Saumon atlantique ont pu être identifiées en 2016 (une sur l’Authie déjà identifiée en 2015, une nouvelle sur la Course, une nouvelle sur la Canche et une nouvelle sur la Ternoise).
A noter que c’est la première fois qu’un juvénile de saumon sauvage est observé sur la Ternoise et aussi en amont sur le bassin de la Canche.
Ces résultats confirment que la restauration de la libre circulation piscicole permet aux géniteurs d’atteindre des frayères localisées de plus en plus en amont sur nos bassins versants.
La synthèse des résultats de la campagne 2016 est disponible sur le site de la Fédération :
http://www.peche62.fr/indice-dabondance-juveniles-de-grands-salmonides-2016/

Source : Yann LEPERU
Fédération du Pas-de-Calais pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique – Rue des Alpes 62510 ARQUES

Journée d'échanges et retour d'expérience '' Gestion de l'érosion des sols sur le bassin versant de la Canche'' - 2 juin 2016 à Fressin

Elus, techniciens et agriculteurs se sont retrouvés le 2 juin à la Salle Georges Délépine de Fressin pour échanger sur la thématique de l’érosion des sols. Au total plus d’une soixantaine de participants ont assisté aux présentations et à la visite de terrain l’après midi.

Pour consulter ou télécharger les présentations :

Le retour d’expériences du Symcéa sur l’élaboration d’un plan de gestion des ouvrages d’hydraulique douce et perspectives de mise en œuvre
Emilie DELATTRE, animatrice et Jordan DELEPINE, technicien érosion du Symcéa

Le partenariat avec la Maison du Bois et les Pays des 7 Vallées et du Ternois via les missions d’accompagnement territorial
Pauline PECQUET, coordinatrice technique de la Maison du Bois et chargée de mission Bois énergie et Mélanie BEAUCHAMP, chargée de mission Trame Verte et Bleue Pays des 7 Vallées et Pays du Ternois, CPIE Val d’Authie

La prise en compte des phénomènes de ruissellements agricoles dans les schémas directeurs de gestion des eaux pluviales

Virginie SENE, chargée de mission au Syndicat Mixte AMEVA (Aménagement et valorisation du bassin de la Somme)

Présentation des premiers résultats du projet QuASPEr
Claire ALARY, Enseignant-chercheur, Mines Douai – LGCgE et Edouard PATAULT, Doctorant, Mines Douai – LGCgE, Mines Paris-Tech

Commissions géographiques PAPI/PPR de la canche

PAPI_PPRI_delaCanche_LOGODans le cadre de élaboration du PAPI de la Canche et du PPR, le Symcéa et la DDTM 62 organisent des commissions géographiques pour échanger sur la thématique des inondations et des coulées de boue.

Démarré en septembre dernier par les bureaux d’études Hydratec et Asconit, le diagnostic territorial du Programme d’Actions et de Prévention des Inondations (PAPI) et du Plan de Prévention du Risque (PPR) Inondation de la Canche est en cours d’élaboration. Cette première phase permet de recueillir auprès des acteurs du territoire toutes les données et les éléments permettant de comprendre le fonctionnement du bassin versant de la Canche aux regards des risques. Afin de  présenter la démarche globale de cette étude et de partager les premières analyses 3 commissions géographiques sont proposées.

invit_commissiongeo_062016

 

Pour participer vous devez vous inscrire avec ce formulaire d’inscription : Inscription aux commissions géographiques